Chevaux de Courses Trotteurs Français

Trotteurs Français ,Bold Eagle , Ready Cash, Jag de Bellouet ,Timoko,Ourasi,Queila Gédé

Bold Eagle est un cheval de course trotteur français né le 22 mars 2011, fils de Ready Cash et Reethi Rah Jet, par Love You. Élevé par Jean-Étienne Dubois, qui fut son premier propriétaire-entraîneur-driver, il intègre ensuite l'écurie Pierre Pilarski où il est entraîné par Sébastien Guarato et drivé en course par Franck Nivard.

Ready Cash est un cheval trotteur français né le 20 mai 2005, en Mayenne au haras de la Fesnière, dans la commune de La Chapelle-Rainsouin, entre Évron et Laval. 

Jag de Bellouet est un cheval de course trotteur français, né en 1997 à Argentan, appartenant à Nadia Izard qui a loué sa carrière de courses à Michel Gallier. Il est entraîné par son fils Christophe Gallier, qui assure aussi sa drive lors des courses de trot attelé, alors que sa monte est confiée à Matthieu Abrivard pour les courses de trot monté. Il est surnommé "Le Cannibale" ou "L'Ogre". 

Timoko est un cheval de courses de race trotteur français né le 27 avril 2007. Il a été élevé par Paul Van Klaveren et appartient à son entraîneur, Richard Westerink, basé à Escalans, dans le département des Landes. Il est le trotteur français le plus riche de l'histoire et le deuxième trotteur le plus riche de l'histoire des courses mondiales

Ourasi, surnommé « Le roi fainéant », est un trotteur français alezan foncé né le 7 avril 1980 et mort le 12 janvier 2013, quadruple vainqueur du Prix d'Amérique. Il a été élu meilleur trotteur français de tous les temps par le journal L'Équipe en 2006. Son flegme et sa nonchalance en piste sont devenus légendaires et lui ont conféré un charisme très particulier, faisant de lui le trotteur le plus populaire de l'histoire des courses. 

Queila Gédé est la deuxième jument après Masina à remporter le Prix d'Amérique et le Prix de Cornulier. Au début de sa carrière, elle est entrainée par Yvon Martin avec qui elle remporte le Prix du Président de la République, ainsi que cinq semi-classiques. Madame Dreux, désirant l'orienter vers l'attelage, la loue à son beau-frère Roger Baudron avec qui elle gagne la clôture du Grand National du trot. Ensuite, montée par Michel-Marcel Gougeon, elle s'illustre en remportant le Prix de Cornulier et enfin, drivée par Roger Baudron, triomphe dans le Prix d'Amérique devant Potin d'Amour et Ourasi.

Entrez votre texte ici...